ABN/NBA - GIRE2/Niger-HYCOS - SIH/HIS
AUTORITE DU BASSIN DU NIGER (ABN)

EVALUATION FINALE DU PROJET GIRE2

ABN/ GIRE2 /UGP

L’objectif global du projet GIRE 2 est de « Doter l’ABN des moyens lui permettant d’assurer avec efficience le suivi des ressources en eau et des grands ouvrages hydrauliques, pour une gestion harmonieuse, intégrée et coordonnée de ces ouvrages ». Cet objectif global est recherché par deux objectifs spécifiques, huit résultats principaux et la formulation de 23 activités. Les principaux bénéficiaires du projet sont l’ABN et les Services Hydrologiques Nationaux des neuf pays membres. L’agence d’exécution régionale est l’ABN, qui a mis en place une Unité de Coordination et de Gestion du Projet (UGP), appuyée par une assistance technique résidente financée par GIRE2 et des agences d’exécution au niveau national. L’Organisation Mondiale de la Météorologie est chargée de fournir, en tant qu’agence de supervision, une assistance scientifique et technique ainsi que conseil et expertise à l’ABN et aux pays participants pour la mise en œuvre du projet GIRE2. Le projet était initialement prévu pour une période de 3 ans (12/2010 – 12/2013) mais a été prolongé pour atteindre une durée finale de près de 6 ans (12/2010 – 12/2016).

ÉVALUATION FINALE DU PROJET GIRE2

Résultats/Acquis du projet GIRE2

 La Continuité de l’appui du suivi hydrologique dans les pays : formation de recyclage des observateurs, primes aux observateurs, financement des missions de relevés, couverture des frais de relevés GSM. 
 Des linmnigraphes numériques (avec ou sans transmissions GSM) installés et opérationnels .
 Les appareils automatiques de mesure hydrométriques (PCD Satlink et Limnigraphes numériques à transmission GSM ont permis la transmission en temps réel des mesures.
 L’Alimentation en donnée du le Système Informatique de Prévision (SIP) afin de prévoir des crues, suivi de l’élaboration de bulletins d’alerte de crues appréciés par les pays.
 Une base de données hydrométrique régionale à jour.
 La production régulière de bulletins d’information hydrologiques, de notes techniques, de bilans hydrologiques à destination des pays membres et certains utilisateurs finaux.
 Le renforcement des capacités des agents des SHNs sur la collecte, gestion et traitement des données hydrométriques.

Impacts du projet :

 GIRE2 a clairement renforcé la légitimité de l’ABN en fortifiant sa mission de suivi environnemental et son rôle de coordination de la mise en valeur des ressources en eau.
 Le projet a bâti un socle de connaissance hydrologique essentiel à l’ABN qui lui permet d’assurer ses missions.
 La capacité technique de l’UGP est grande, comme le témoignent les partenaires (IRD, AGHRYMET, GIZ, OMM) et les pays.
 Le projet GIRE2 a remémoré les pays de la nécessité du suivi hydrologique.
 Il a fortifié la pratique avec les observateurs.
 L’utilité du suivi journalier avec les équipements de mesure automatique a été démontrée pour la prévision des inondations.
 Un début de prise en charge du suivi hydrologique est observé avec i) le maintien du suivi hydrologique basé sur le réseau d’observateurs, ii) l’achat d’équipement automatique de mesure et iii) la volonté de prendre en charge la rénovation du réseau hydrométrique de suivi.

CONCLUSION

L’appréciation globale du Consultant du projet GIRE2 est que ce dernier a été essentiel à l’ABN et aux pays afin d’assurer la conduite du suivi hydrologique. Il a été pertinent en se plaçant dans la continuité directe du projet Niger-HYCOS : continuité des activités et des ressources humaines (à l’ABN et dans les pays). Il a permis la persistance de la mesure hydrologique, l’appui au processus de suivi dans les pays et le renforcement des capacités au sein de l’ABN et des pays. Le projet a grandement bénéficié à l’ABN en l’impliquant avec les pays dans le suivi hydrologique, en consolidant sa base de données hydrométrique régionale qui est la fondation des missions de l’ABN, et en consolidation des instruments techniques pour la gestion coordonnée des ressources en eaux à l’échelle du bassin (modèle SIP, modèle GIRE). GIRE2 a fortement renforcé la capacité de l’ABN et sa légitimité envers les pays. Le bénéfice pour les pays n’est pas aussi palpable, même s’il reste important. Le projet a significativement contribué aux budgets nationaux de suivi hydrologique, a démontré aux pays l’utilité des nouvelles techniques que sont les équipements de mesure automatisés et leur application dans la prévision des crues

RECOMMANDATIONS

La principale recommandation du Consultant porte sur les deux points suivants :
• L’appui au suivi hydrologique ne doit pas être uniquement technique : il doit prendre en compte les aspects institutionnels, tel que détaillé ci-dessous (ex. organisation des observateurs, ancrage institutionnel de tout nouvel équipement, implication des CNU dans le suivi hydrologique).
• Il est conseillé de viser un suivi hydrologique qui s’appuie principalement sur le réseau des observateurs des pays, en le renforçant par quelques stations pourvues d’équipement automatique soigneusement sélectionnées pour la prévision des crues. Le choix de ce réseau minimum de stations automatiques pourrait se réaliser dans le cadre du FERC.

Le Consultant a par ailleurs une série de recommandations par ordre décroissant d’importance dans le document ci-joint.


titre documents joints

31 août 2017
info document : PDF
557.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 37 / 25375

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Projet GIRE2 (UGP)  Suivre la vie du site Documentation hydrologique et publications   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License